Le feed Instagram fait partie des éléments constituant la structure de votre compte.

Il doit être à la fois visuellement construit sur un enchaînement de posts logique, mais aussi sur des publications de qualité d’un point de vue visuel.

Dans certains domaines, vous devrez également faire en sorte que vos posts soient partagés en proposant de la THVA : Très Haute Valeur Ajoutée, qui répond à des problématique en offrant du contenu très utile.

Qu’est-ce que le feed Instagram ?

Le feed Instagram est la partie se situant sur votre profil en dessous des storys ‘’A la Une’’ et des onglets de navigation.

Lorsque vous publiez un post, c’est dans cette zone qu’ils apparaîtront de manière permanente en plus d’apparaître dans le ‘’fil d’actualité’’ des personnes qui vous suivent ou à qui vos posts sont suggérés.

D’ailleurs, il ne faut pas confondre le fil d’actualité qui est ce que vous voyez en arrivant sur l’application et le feed qui est présent uniquement lors de la visite d’un profil.

Chaque profil a son propre feed et maîtrise totalement ce qui y est présent, car étant composé uniquement des posts publiés par le propriétaire du compte.

De quoi est composé un feed ?

Un feed comprend à la fois ce qui a été publié par le compte propriétaire et les différents onglets pour naviguer entre différentes typologies de contenus.

On y retrouve les onglets :

  • Publications : c’est ici que vous arrivez par défaut et où tous les posts publiés apparaîtront.
  • Guides : un guide contient des publications que vous aurez décidé de rassembler entre elles sous cette entité. C’est une manière de présenter différents posts répartis dans le temps les uns en dessous des autres sous un libellé clair.
  • Réels : c’est ici qu’apparaîtront tous vos réels et uniquement eux.
  • Identifié(e) : c’est l’unique onglet qui contiendra des posts non publiés par vos soins, étant l’exception de votre feed. Il contient l’ensemble des posts où ceux les ayant publiés vous auront identifiés au cœur de leur contenu.

Et c’est tout !

Ce que vous devez avoir en tête est donc de bien gérer ces différents onglets, en priorisant bien sûr l’onglet principal ‘’Publications’’.

Comment construire un feed attrayant et efficace ?

Instagram est une plateforme visuelle, utilisée pour transmettre des messages, des émotions, des connaissances et des modes de vie.

Cela n’est pas toujours explicite, mais souvent transmis au travers d’images bien choisies, de couleurs, de sélections de mots percutants, d’objets ou encore de filtres et retouches photos.

En ayant compris cela, il est évident que pour avoir un feed mémorable et impactant, il faut qu’il soit visuellement attrayant et au contenu efficace.

L’un influençant l’autre.

Voici quelques pistes pour y parvenir.

Variez les thématiques des posts abordés

Si vous êtes dans la thématique cosmétiques bio, il faut que votre feed soit composé de posts traitant de ce sujet.

Mais les thématiques concernant ce dernier sont extrêmement nombreux :

  • Ce qui touche à la peau
  • Aux cheveux
  • Aux ongles
  • etc

Faîtes en sorte que vos posts les traitent de manière alternée afin de ne pas lasser votre audience.

Les posts doivent être à THVA

La THVA, je le rappelle, est un acronyme voulant dire Très Haute Valeur Ajoutée.

En ce sens, vous devez comprendre que les posts que vous publiez doivent être utiles aux internautes afin d’avoir l’impact escompté.

Ne croyez pas que les comptes ‘’Lifestyle’’ sont une exception en publiant des photos qui n’ont pas de réelle valeur ajoutée.

Publier la photo d’un paysage que l’on visite peut avoir du sens s’il permet de façonner son image, travailler l’idée que l’on veut que l’internaute se fasse de nous ou notre projet, s’immiscer dans votre univers.

Tout cela aura pour but de faire naître en lui un sentiment d’appartenance qui est un des besoins cités dans la pyramide de Maslow.

Cela est suffisant pour donner toute l’utilité à ce genre de post.

Ce que vous devez retenir est que tous vos posts doivent résoudre une ou plusieurs problématiques pour être efficaces.

Maintenant que nous avons parlé du contenu, parlons un peu plus du contenant.

Attention aux formes des posts

La première choses à prendre en compte avant de créer ses contenus est la dimensions en pixels qu’ils auront.

Il existe différents formats sur Instagram, donnant des formes différentes à ce qui est publié.

  • L’onglet ‘’publications’’ et  »identifié(e)’’ présente des posts carrés en 1:1
  • L’onglet ‘’Réels’’ de 1080 x 1350 pixels à 1080 x 1920 pixels, et au ratio variant entre 4 : 5 et 9 : 16.
  • L’onglet ‘’Guides’’ dont j’ai eu beaucoup de mal à trouver les dimensions, qui pourraient être 1080 x 1350 pixels

Ce que je vous ai cité précédemment concerne les dimensions des posts dans les différents onglets.

Mais il faut savoir que chaque post peut être vu de deux façons différents :

  • Les dimensions avant d’appuyer sur un post
  • Les dimensions une fois que l’on a appuyé sur le post

A titre d’exemple, un Réels ou un post standard peut être publié en 1080 x 1920 pixels mais apparaît sous forme carrée dans l’onglet principal.

Il est donc primordial de savoir cela, sans quoi des désagréments visuels arriveront rapidement.

Ces derniers étant corrigés par les ‘’couvertures de posts’’.

Optimisez vos couvertures de posts

Les couvertures de posts ont été rendues possibles pour palier aux différentes façons d’un post de s’afficher.

Bien que les dimensions des posts soient différentes, vous pouvez les optimisez en faisant en sorte que le contenu critique apparaisse toujours dans une zone de zone virtuelle carrée au centre de votre couverture.

Ainsi, votre feed (dans l’onglet ‘’Publications’’) apparaîtra toujours structuré d’un point de vue visuel.

En sachant que les guides ont la particularité d’utiliser un ancien post en couverture, ce qui est d’ailleurs une grande galère.

Les types de posts utilisant les couvertures sont les suivants :

  • Guides
  • Réels
  • IGTV

Le côté strict de cet affichage peut être détourné par une technique que de nombreux influenceurs utilisent : les bordures.

Les bordures pour jouer avec vos visuels

Ce jeu de dimensions et de formes peut devenir très vite agaçant quand on ne le maîtrise pas.

A contrario, quand on maitrise le sujet, il est tout à fait possible de s’en jouer en insérant volontairement des bordures blanches au sein de ses posts.

Ainsi, vous pourrez avoir un feed volontairement organisé sur un autre schéma que celui proposé par défaut par Instagram : les carrés.

Ces manipulations visuelles entrent dans le cadre des différents types de feeds existants et que nous allons voir tout de suite.

Les différents types de feeds

Je ne suis pas conformiste, mais il faut pourtant que je me rende à l’évidence.

Il existe des manières d’organiser un feed qui sont tellement utilisées, qu’on peut désormais les classer comme étant des ‘’types de feed’’.

Ces derniers seront définis selon l’alternance visuelle des posts, donnant une sorte de symétrie visant à satisfaire notre goût pour une sorte de ‘’logique visuelle’’.

Il en existe énormément, dont les principaux sont les suivants :

Feed en ligne
Feed en ligne
Feed en colonnes
Feed en colonnes
Feed en diagonales
Feed en diagonales
Feed en damiers
Feed en damiers

Mais ne restez pas dans les cases, laissez votre imagination prendre le dessus en innovant sur votre type de feed si l’envie vous prend.

Ces différents types de feed nous montrent l’importance des couleurs choisies, un détail qui au final n’en est pas un.

Bien choisir les teintes de vos posts

Il est indispensable pour tout projet d’avoir une charte graphique.

C’est un document rassemblant toutes les règles visuelles de votre projet à respecter et celles à ne pas franchir pour rester dans une cohérence globale.

Ainsi, différents éléments y sont cités selon des contextes d’utilisations qui diffèrent également :

  • Le logo
  • Les couleurs
  • Les polices
  • etc

Vous devrez la respecter en utilisant ces éléments dans votre feed, tout en prenant en compte les teintes que dégage ce dernier.

Les teintes sont des nuances de couleurs, pouvant être ajustées sur Instagram par les filtres proposés.

Vous pouvez aussi créer les vôtres sur des logiciels tiers comme Photoshop ou Affinity Photo.

L’idée est d’avoir une cohérence globale sur les teintes choisies en fonction du type de votre feed, pour être visuellement plus attractif.

Des teintes qui devront être aussi respectées dans l’environnement de vos publications : les storys à la une.

L’impact des stories à la une

Les storys à la une sont celles que vous avez décidé de mettre en avant sur votre profil Instagram.

Pour y accéder, les personnes devront consulter votre profil.

Elles sont situées juste au-dessus de votre feed, ayant donc un impact visuel sur ce dernier.

Je vous invite donc à la cohérence au niveau du design afin d’avoir un feed qui reste harmonieux.

En effet, les couvertures de vos stories à la une peuvent ‘’casser’’ ce que vous avez mis en place plus bas si les couleurs, teintes et style graphique ne sont pas dans une continuité et une homogénéité préétablie.

Nous avons fait le tour de tout ce qu’il faut savoir au sujet du feed ! Téléchargez ci-dessous vos 150 modèles de storys pour gagner du temps sur vos productions :

Notez ce post