Quand on décroche enfin sa certification de coach, on est tout feu tout flamme. On se dit qu’on va pouvoir ouvrir son cabinet de coaching et que les clients se bousculeront à notre porte.

Mais malheureusement, beaucoup de professionnels du coaching déchantent très rapidement. Car il est une chose d’être formé au coaching, et il en est une autre de se vendre en tant que coach. 

Si beaucoup de coachs ne parviennent pas du tout à se vendre, rares sont ceux qui parviennent à dépasser les premières ventes en coaching pour aller vers le palier suivant et parvenir à mieux vendre ses services en tant que coach.

Où trouver ses clients en tant que coach

Comme je le soulignais en introduction de cet article, il existe de très bonnes formations au métier de coach, très qualitative. Elles sont souvent excellentes pour nous expliquer comment utiliser les process, les outils du coaching. Mais malheureusement, la plupart du temps, ces formations forment  au métier de coach, mais elles ne nous permettent pas de comprendre comment se vendre ni comment mieux se vendre en tant que coach.

Utiliser les réseaux sociaux pour se faire connaître

Si vous êtes un coach professionnel ou personnel et que vous voulez gagner en clientèle, le meilleur des moyens est de passer par les réseaux sociaux.

Petit tour d’horizon des différentes plateformes et de ce qu’elles peuvent vous apporter en tant que professionnel du coaching :

  • Instagram est un réseau très féminin et très visuel. Si vous vous montrez et que vous visez une clientèle plutôt féminine, c’est un bon endroit pour vous positionner!
  • Facebook a la réputation d’être un réseau social vieillissant. Il est vrai que les jeunes générations l’ont délaissé, lui préférant TikTok. Mais l’avantage que vous avez c’est que, comme de plus en plus de professionnels le délaissent, cette plateforme est clairement sous-exploitée ! Ne perdez pas de temps sur les pages Facebook. Vous ne pourrez les développer qu’à grand recours de publicités qui vous coûteront toujours plus cher pour peu d’efficacité. En revanche, votre profil, voire un groupe Facebook seront des outils gratuits qui vous permettront d’impacter rapidement une audience exponentielle. Si vous visez une audience autour de 35-50 ans, Facebook est une bonne piste.
  • YouTube peut vous permettre de faire BEAUCOUP de ventes rapidement. D’autant plus que les chaines VRAIMENT professionnelles sur YouTube ne sont pas si nombreuses… Mais attention. Pour faire la différence sur ce réseau social, vous devrez poster une vidéo par jour TOUS les jours pendant minimum 4 à 6 mois. Cela vous demandera beaucoup de temps et d’implication. Le jeu en vaut vraiment la chandelle si on est très déterminé à mieux se vendre en tant que coach, mais clairement cela demandera beaucoup de détermination !
  • LinkedIN est un indispensable pour tout coach pro et surtout si tu es coach business. Sur ce réseau, tu pourras privilégier l’écrit (de nos jours, cela se raréfie ! On a l’impression que la vidéo va tout emporter), et ne pas hésiter à être hyper authentique dans ton approche métier et ta posture de coach. Plus tu prendras des prises de position fortes, en les documentant bien sûr, et en montrant ton expertise, plus tu permettras d’enrichir le débat… Et d’attirer de futurs clients à toi.
  • TikTok est bien plus qu’un réseau de jeunes. C’est une plateforme en plein essor, qui a l’avantage d’être animée par un algorithme assez jeune. La visibilité y est donc encore rapide, en tout cas plus rapidement possible que sur les (déjà) mastodontes Facebook et Instagram, par exemple. Il peut être très intéressant de s’y positionner, car ce réseau social est promis à un bel essor.

Bien sûr, dans tous les cas, il ne s’agit pas de “poster pour poster”, mais bien d’adopter une stratégie éditoriale qui apporte beaucoup de valeur et démontre en un coup d’oeil l’étendue de votre expertise en tant que professionnel du coaching. Mais cela, je l’avais développé au sein d’un autre article…(mettre le lien d’un article ici)

Ma stratégie de vente, du canal unique au multicanal

Voici dans le détail les stratégies de vente que j’ai mises en place pour mon propre business, et qui m’ont permis de monter une entreprise au succès croissant :

  • Pour développer Entrepreneure Ambitieuse, j’ai commencé durant les 6 premiers mois à me focaliser uniquement sur Instagram. 
  • Une fois que j’ai commencé à avoir des ventes de façon régulière sur ce réseau (environ 10000 €uros par mois) et que j’ai pu déléguer sa création de contenu à une Community manager, j’ai remis mon attention sur mon podcast. J’avais créé celui-ci dès le départ : il n’avait qu’une dizaine d’épisodes… Qui me rapportaient déjà des ventes. J’ai remis le focus sur le podcast, donc, en repartant à un rythme de 2 épisodes par mois (j’espère rapidement pouvoir passer à 4 épisodes par mois, dès que je pourrai me dégager encore davantage de temps). 
  • Puis au bout d’un an et demi d’activité, j’ai délégué la création de contenu sur Pinterest, tout en m’occupant de créer mes premiers articles de blog. Au bout de 6 mois de travail sur le référencement, j’ai commencé à recevoir 1 à 2 mails par mois sur mon site web avec des demandes de renseignements concernant mes accompagnements. Ma stratégie avait déjà commencé à payer ! J’étais visible sur Google, et cela commençait déjà à avoir un impact direct sur mes ventes !
  • Aujourd’hui, je mets les bouchées doubles sur le blog, je poste davantage de lives sur mon groupe facebook, et je me consacre également à mon canal Telegram, qui est une plateforme plus intimiste qui convertit également très bien.  

Comme on le voit, la création d’une stratégie digitale dans le domaine du coaching (comme dans d’autres domaines, d’ailleurs) se fait de façon progressive. 

Activer le réseau professionnel et personnel

Souvent, lorsque l’on est coach et que l’on veut développer son activité, on commence par investir les plateformes de réseaux sociaux. Ce qui est en soi une bonne chose.

Mais on néglige beaucoup trop les ressources dont on dispose déjà : celles de la vraie vie.

Si vous êtes coach professionnel ou personnel, et que vous voulez mieux vous vendre, la première des choses est de réactiver votre réseau. Vous pouvez ainsi organiser un atelier en présentiel ou des conférences, par exemple.

Au début de son activité de coach, mon conjoint n’a pas hésité à combiner son travail sur Facebook avec l’organisation régulière de conférences au niveau local. Vous inscrire à des événements de réseautage en présentiel peut être également un bon moyen de se faire connaître.

Lorsque vous vous lancez dans une activité dans le domaine de l’accompagnement, ayez conscience que la recommandation que pourront faire de vous vos propres clients joue également un grand rôle. 

Durant les 6 premiers mois de mon activité en tant que coach business (entre juillet et décembre 2020), la mayonnaise a pris de façon progressive : mes premières clientes me recommandant à d’autres clientes, et me permettant petit à petit de me forger une base de clientèle de plus en plus conséquente.

Débloquer les ventes en coaching et devenir leader sur son marché

Que vous soyez coach à Paris, Lyon, Marseille, Toulouse ou n’importe où en France, il existe des moyens de se vendre plus facilement. On peut notamment adapter notre offre de coaching pour sortir du “contrat type” et devenir notamment organisme de formation.

Se faire conventionner CPF pour mieux se vendre en tant que coach

Si vous possédez une entreprise dans le domaine du coaching, au-delà de la prospection, vous parviendrez à faire la différence sur votre marché si vous avez la possibilité de proposer le remboursement de tout ou partie de votre prestation via le CPF.

En France, si l’on se soumet à un process et à un audit Qualiopi très poussés, on peut bénéficier (sous réserve de validation de votre dossier) du titre d’organisme de formation.

A ce titre, vos formations seront proposées sur un catalogue en ligne et vous pourrez faire bénéficier vos clients de la prise en charge par l’Etat de tout ou partie de vos accompagnements.

Il s’agit là d’un argument de vente non négligeable, qui peut vous permettre de multiplier vos ventes par 30%, voire 50%.

Pour ma part, j’ai choisi de ne pas soumettre Entrepreneure Ambitieuse à ce process, que je sais long et compliqué, d’une part parce que la soumission aux exigences de l’audit Qualiopi implique des modifications de fond dans les formations qui y sont soumises, et ce serait contraire à l’esprit d’Entrepreneure Ambitieuse et à son approche innovante et non conventionnelle. D’autre part parce que de nouvelles lois sortent régulièrement qui ont tendance à compliquer de plus en plus le processus en question… Sur le court et moyen terme, le CPF est un bon moyen pour augmenter ses ventes, mais sur le long terme, on est soumis à une législation qui peut évoluer à tout moment. C’est donc une démarche qui peut vous aider à décoller, mais sur laquelle on ne peut compter sur la durée.

La prospection bienveillante pour démultiplier ses ventes

Si vous êtes coach et que vous voulez mieux vous vendre, il existe également une autre méthode qui est clairement sous-cotée : parlez de votre expérience. N’hésitez pas à aller voir directement les personnes dont vous voyez qu’elles pourraient retirer un bénéfice à faire appel à vos services.

Hors de question d’être en mode : “j’ai l’impression que tu ne vends rien et je pense que tu as besoin d’un business coach”… Ne rigolez pas ! J’ai de mes yeux vu plusieurs personnes qui pratiquaient cette approche “à la Jean Bourrin” de façon complètement décomplexée…

Au contraire, l’idée, c’est de vous montrer à l’écoute des problèmes qui vous sont soumis. Lorsque l’on vous fait part d’une problématique rencontrée, apportez-y une première piste de solution :

Par exemple :

Votre prospect : – “Je ne vends pas. Pourtant, je suis très présent sur Instagram…”

Vous (le coach) : – “Si je puis me permettre, je vois que tu ne parles jamais de tes offres. pourquoi ne pas faire une petite story en ce sens?”

Votre prospect : – “J’aimerais bien, mais je ne sais pas comment faire…”

Vous (le coach) : – “Viens en discuter avec moi !”

Et hop ! L’entretien de vente est dans le sac ! Vous commencez à comprendre? L’idée de la prospection avec bienveillance consiste à écouter le prospect et à lui démontrer votre expérience de façon subtile… De façon ensuite à lui proposer vos services. 

Alors, après, l’idée n’est surtout pas de forcer la vente. Je me dis toujours que si la vente ne se fait pas, j’aurais quand même rempli ma mission en tant que coach, car je sais que les petits conseils distillés lors de cette approche bienveillante aideront forcément mon prospect d’une façon ou d’une autre.

Mieux se vendre en tant que coach : la clef pour passer son business de coach au niveau supérieur

Si tu es un professionnel du coaching, tu es confronté à un problème épineux : comment faire la différence face à la marée d’autres coaches qui inondent le marché?

Pour répondre à cette question, je t’invite à remonter le temps avec moi et à revenir au tout début de l’histoire de Tata Marie, à l’époque où je n’étais même pas encore “Entrepreneure Ambitieuse”.

Je venais tout juste de me lancer sur Instagram, et je découvrais alors (avec beaucoup de dépit), que nous étions une armée de coaches business sur ce réseau social… Mais alors, comment allais-je me différencier, parmi tous ces professionnels, tous plus compétents les uns que les autres?

J’ai alors commencé par observer ce qui se faisait, et voici ce que j’ai compris. Pour mieux se vendre en tant que coach, voici les 5 stratégies méconnues que j’ai découvertes :

  • Un personal branding poussé à un haut niveau et développé de façon holistique (c’est exactement ce que je t’enseigne à mettre en oeuvre au sein de mon programme : on travaille notamment tes concepts, tes personnages, ton lexique, etc.)
  • Des visuels ultra léchés (et pour cela, visionner quelques petits tutos sur YouTube ou encore utiliser des plateformes encore trop méconnues comme freepik.com font toute la différence !)
  • Du contenu à Très Haute Valeur Ajoutée (on donne de la valeur, mais encore un cran au-dessus par rapport aux concurrents, et cela fait TOUTE la différence)
  • Un potentiel magnétique ultra développé (quand tu parles en live et en vidéo et que la seule personne que veulent faire les personnes qui te suivent, c’est d’acheter tes produits, pas de doute possible : tu as réussi !)
  • Un discours à la fois copywrité et très authentique, qui saura emporter l’adhésion de ton audience, parce que les gens se retrouveront dans tes mots.

Tata Marie le répète souvent, mais je pense que je ne le répéterai jamais assez : avant les euros, on cherche les paillettes. On cherche à changer la vie des personnes de notre audience grâce à nos outils de coach et à notre contenu gratuit. Plus on délivrera de valeur, plus on changera la vie des gens qui nous suivent, et cela, c’est déjà en soi une magnifique rémunération…

Si vous voulez comprendre comment vous vendre en tant que coach sur Instagram, sachez que je propose une série exclusive d’astuces pour certaines méconnues que vous pourrez découvrir en vous inscrivant à ce challenge unique en son genre (lien du challenge). 

Notez ce post