Pour qu’une légende photo sur Instagram soit réussie, il y a quelques règles ou protocoles à respecter.

Pour capter l’attention de vos abonnés et surtout, les faire réagir à votre contenu, il faut élaborer une véritable stratégie !

Rédiger une description Instagram engageante ne s’improvise pas. Aussi, découvrez nos 7 conseils pour écrire la vôtre !

1 – Comprendre l’intérêt des légendes Instagram

Apporter de la valeur ajoutée

Instagram étant un réseau social axé sur le visuel, les légendes permettent de faire passer un message en complément d’une image. Elles servent à fournir un contexte, à expliquer, à donner des précisions sur votre contenu image ou vidéo. Il ne s’agit pas de répéter mot pour mot ce qui se trouve dans votre carrousel par exemple. Il n’y aurait aucun intérêt à lire votre description ! 

Votre légende n’est pas là pour faire joli, elle doit apporter une réelle plus-value à vos abonnés. Votre publication n’en deviendra que plus utile et sera davantage susceptible d’être partagée ou enregistrée.

Inciter à agir

Les légendes peuvent contenir 2200 caractères, soit environ 400 mots. Cependant, leur qualité importe bien plus que leur longueur. Elles pourront être courtes et accrocheuses si cela s’y prête, ou longues et détaillées. 

Qu’importe le nombre de caractères, vos descriptions Instagram sont surtout faites pour inciter vos followers à rester au maximum sur votre publication et à passer à l’action. Ces deux marqueurs (temps passé sur le post et interaction avec votre contenu) participent à faire grimper votre taux d’engagement. Il convient donc d’être stratégique lorsque vous rédigez !

À lire également : 15 conseils pour augmenter son taux d’engagement sur Instagram.

2 – Définir une typologie

4 typologies de légendes sur Instagram ont fait leurs preuves et sont devenues incontournables : 

La légende inspirante et positive 

C’est celle qui donne de la motivation, qui encourage, qui sert l’ambition, etc. Il n’est pas rare d’y trouver des citations ou des phrases inspirantes : une légende photo « carpe diem« , une parole célèbre, un proverbe… Ou pourquoi pas une affirmation toute personnelle en tant qu’entrepreneur. 

La légende pédagogique 

Elle vise à éduquer, à sensibiliser, à informer l’audience, à partager du savoir, des connaissances, de l’expertise ou des astuces sur une thématique précise. On s’en sert beaucoup pour apporter un complément aux carrousels ou aux Reels pédagogiques

La légende offre et demande 

Elle met en avant des produits, des marques, des annonceurs… Il peut s’agir de ses propres produits et services, ou de collaborations et partenariats pertinents. 

À découvrir aussi : Les 3 étapes pour faire un partenariat Instagram.

La légende lifestyle et témoignages 

Elle repose sur un storytelling travaillé pour raconter un parcours, un simple moment de vie, une success story, une évolution… C’est celle que Tata Marie utilise le plus pour ses publications d’Entrepreneure Ambitieuse, pour mettre en avant le parcours de ses clientes, leur réussite en tant que coachs.

3 – Soigner les 120 premiers caractères 

Au-delà de 120 caractères, la légende est coupée et les utilisateurs Instagram doivent cliquer sur « …suite » pour poursuivre la lecture. En d’autres termes, les premiers mots sont décisifs pour capter l’attention lorsque vous rédigez. Vous avez environ une ligne pour convaincre !

Cette première phrase doit être impactante pour donner envie de lire la suite du post. Par exemple, elle peut être : 

  • une phrase courte et catchy ;
  • une question ;
  • un top alléchant (10 erreurs qui ruinent ton… 5 raisons de…).

4 – Aérer le texte 

On oublie le pavé, le texte, s’il est long, doit être aéré et structuré. Il ne faut pas hésiter à sauter des lignes !  De même, veillez à écrire des phrases courtes. Ces dernières devraient être simples et compréhensibles. 

Visuellement, un gros bloc de texte ne donne pas du tout envie, et des phrases à rallonge risquent de perdre vos abonnés. Les tirets, les listes numérotées et les bullet points sont agréables à voir pour vos lecteurs et leur permettent de mieux assimiler les informations délivrées. 

5 – Utiliser les emojis 

Les émojis tranchent avec le texte et attirent donc l’œil des utilisateurs. Ils permettent d’apporter une touche d’humour et de légèreté à vos publications, mais également de préciser une intention comme le sarcasme ou l’ironie. 

Ils sont très utiles pour créer un lien avec votre audience en véhiculant des émotions de manière simple et imagée. Et comme dit l’adage, une image vaut 1000 mots…

 Utilisés à bon escient et avec parcimonie, les emojis apportent un côté visuel très agréable et captent l’attention. Veillez seulement à ce qu’ils soient toujours pertinents par rapport à votre contenu. Vous pouvez également définir une liste d’émojis récurrents pour votre compte, qui colle à votre univers et votre charte graphique.

 Pour @EntrepreneureAmbitieuse, c’est la fusée ! 

6 – Ouvrir avec un appel à l’action

Aussi appelé CTA, l’appel à l’action est censé remplir deux objectifs principaux :

  • Inciter vos abonnés actuels et vos abonnés potentiels à lire votre légende Instagram, à consulter votre profil, vos stories, vos Reels… Ou à cliquer sur votre lien en bio.
  • Inviter vos followers à liker, commenter, identifier, partager ou enregistrer votre post. 

Il existe plusieurs possibilités pour pousser votre audience à interagir avec vous. Voici quelques suggestions : 

  • Poser une question engageante qui suscite des commentaires sous la publication : « quel est votre avis ? » « qui a déjà testé ? » « et vous, quel est votre… », « et toi, lequel tu préfères ? » . Vous aurez compris l’idée. 
  • Demander à votre communauté de terminer une phrase grâce à un texte à trous : « Ma technique pour conclure une vente c’est… », « mon arme secrète en appel découverte c’est… ». 
  • Inviter explicitement vos abonnés à commenter : « trouve une légende à cette photo », « commente un ☕ si tu es dans la team café le matin », etc. 

7 – Choisir des hashtags ciblés 

Les hashtags Instagram sont indispensables pour étendre la portée de vos publications et les rendre consultables par un plus grand nombre de personnes. Toutefois, il faut les utiliser correctement. On peut les comparer à des mots-clés, car ils intègrent des capacités de suivi et de recherche. Ils doivent donc être cohérents avec votre contenu, votre secteur d’activité et votre audience. 

La plupart des gens regroupent les hashtags en fin de légende, ou en dessous de la balise « suite » pour ne pas gêner. Parfois même après plusieurs lignes d’espace pour les éloigner de la description. 

C’est une option, cependant rien ne vous interdit d’en disséminer quelques-uns dans le corps du texte pour lui donner plus de dimension ! 

Vous connaissez désormais tous nos secrets pour une légende photo Instagram réussie ! 

Découvrez aussi toutes nos idées de stories Instagram grâce aux 150 modèles gratuits ci-dessous.

Notez ce post