Ça y est ! Tu sors de l’école de coaching, fraichement certifié, tu es tout feu tout flamme, tu ouvres ton cabinet de coaching, et… Quoi ? Personne ne vient? Pas un client ? Personne ne t’appelle, sauf les commerciaux qui recherchent des clients pour les organismes de formation?

La vérité du métier de coach, c’est que ce job  nécessite 2 compétences : le coaching ET le marketing. Savoir coacher est indispensable pour pouvoir remplir ta fonction auprès de tes clients, les faire évoluer, les accompagner vers le succès, et… Faire qu’ils te recommanderont auprès de leur entourage, de leurs connaissances.

Mais même avant de pouvoir coacher, encore faut-il trouver ses premiers clients en tant que coach. Et cela, ce n’est pas facile, et bien souvent, ce n’est pas quelque chose que l’on apprend en école de coaching…

Voici donc un article qui aura pour but de détailler un plan d’actions concis mais efficace pour  te permettre de trouver des clients en tant que coach.

Coacher gratuitement : la solution pour se faire connaître ?

Un bon conseil que l’on peut souvent donner quand tu te lances en tant que coach, c’est de coacher gratuitement, le temps de te faire connaître.

J’ai un peu de réserves par rapport à cette pratique, et je vais t’expliquer pourquoi.

Alors, oui. 

Coacher gratuitement peut t’aider à lancer ton business de coach. Mais dans une certaine mesure seulement. 

Coacher gratuitement pour valider sa certification

En général, en école de coaching, on te demande de prendre des stagiaires (gratuits) afin de valider ta certification de coaching et de te permettre de t’entraîner.

Pour moi, dans la mesure du possible, il serait bon de ne garder en gratuit que les stagiaires qui te permettent de valider ta formation de coach.

En effet, l’expérience  m’a montré que les personnes qui se font coacher gratuitement accordent moins d’importance à leur coaching, justement parce qu’elles ne le paient pas. 

Le fait de mettre de l’argent sur la table pour un coaching a un effet placebo direct :

  • On a la sensation de s’être offert un beau cadeau que l’on veut valoriser
  • On sent que l’on a osé investir en soi et cela renforce notre estime
  • On veut obtenir une sorte de rentabilité, et on est prêt à tout donner pour que ce coaching nous soit efficace et profitable, donc on passe à l’action.

Or, tu le sais si tu es coach, ce qui fait le succès d’un coaching, c’est moins la qualité du coach que l’engagement du coaché et sa capacité à passer à l’action.

Donc en coachant gratuitement, tu vas attirer à toi des personnes qui de toute façon ne sont pas pour toi des clients idéaux, puisqu’ils ne seront pas si engagés que cela, ni prêts à changer absolument.

Ne pas faire payer en échange d’un témoignage

En plus, quand tu proposes tes coachings gratuitement, tu le fais en pensant à obtenir tes premiers témoignages, tes premières recommandations.

Le problème, c’est que ce n’est pas parce que tu les coaches gratuitement que les gens te recommanderont. 

Tes coachés ne parleront de toi que s’ils ont obtenu les résultats qu’ils cherchaient à atteindre en début de coaching. Or, on l’a vu, qui dit gratuité dit client moins engagé… Donc client qui aura moins de résultats, et donc… Moins de chance de te recommander. CQFD. 

Tu l’auras compris, coacher gratuitement n’est donc pas la meilleure des solutions pour trouver ses premiers clients.

Et comme tu ne peux pas non plus rechercher tes premiers clients simplement à partir de Google, voici comment faire…

Utiliser les réseaux sociaux pour se faire connaître : la nouvelle manne des coachs

Il existe aujourd’hui un moyen bien plus efficace pour se faire connaître en tant que coach. Je veux parler évidemment des réseaux sociaux. 

Quels réseaux sociaux privilégier en tant que coach ?

La première des étapes, avant de se lancer tout feu tout flamme sur les réseaux et d’habiter la sphère digitale en étant partout mais pas forcément de la bonne façon, c’est de se poser les bonnes questions.

  • Quel type de coach es-tu?
  • Avec qui travailles-tu ?
  • Qu’apportes-tu comme transformation ?
  • Sur quels réseaux sociaux se trouvent les personnes avec qui tu veux travailler ?

Il n’y a pas de réponse absolue à ces questions. Tout dépend de toi, de quelle est ta spécialité, de ce que tu apportes au marché, et de où les gens à qui tu t’adresses iront te chercher.

Voici quelques éléments de réponse sur le profil des personnes selon les réseaux sociaux :

  • Si tu es coach de vie, et que tu t’adresses à des femmes, ta cible est définitivement sur instagram. Ne néglige pas ce réseau dans ta stratégie marketing, car il peut être une véritable mine d’or pour toi.
  • Si tu t’adresses à la tranche d’âge des 35-55 ans, Facebook est encore une super source de prospects, trop souvent négligée !
  • Si tes clients sont des managers ou des dirigeants, ou des professionnels en général, évidemment que LinkedIN regorge de clients potentiels.

Il ne s’agit que de quelques exemples, la liste est non exhaustive, mais elle te montre à quel point le choix de tes réseaux sociaux est primordial.

Pour ma part, j’ai fait le choix de 2 plateformes sur lesquelles je suis à fond : Instagram et le podcast. Comme je m’adresse à des femmes entrepreneures, je sais évidemment que je peux les trouver sur Insta.

Et je sais également que les femmes entrepreneures plébiscitent énormément le format podcast, si pratique à combiner avec une vie de mum preneure. 

L’importance des témoignages et de la preuve sociale

La première des choses à mettre en avant si tu veux vendre sur les réseaux sociaux, ce sont des témoignages. Les gens ne feront appel à toi en tant que coach que s’ils voient que tu obtiens des résultats. 

Et là, tu te dis :

“Ben Marie, tu viens de me dire de ne pas coacher les gens gratuitement, alors du coup, je les trouve où, mes témoignages? Ça ne tombe pas du ciel !”

Voici 2 façons méconnues de mettre en avant de la preuve sociale afin d’encourager tes futurs clients à t’acheter :

  • N’oublie pas que toi-même, tu es ton(ta) premier client ! La première fois que j’ai vendu, c’était suite à un live où j’expliquais tout simplement comment j’avais fait pour obtenir mes 300 premiers abonnés Instagram en 1 mois. J’ai terminé le live, et j’avais 2 demandes de coaching ! 
  • Les échanges de service, ça existe ! Plus pertinent que le gratuit, ce système peut te permettre d’obtenir tes premiers témoignages de façon bien plus efficace. Un professionnel avec qui tu passes un arrangement gagnant-gagnant sera beaucoup plus engagé dans son coaching, et prompt à aller chercher des résultats.

Le positionnement : le secret des coachs qui réussissent

Mais le véritable secret des coachs qui réussissent à percer sur les réseaux sociaux, ce qui fait toute la différence, c’est le positionnement.

Proposer une offre qui s’arrache et qui fasse la différence

Qu’est-ce qui fait qu’on fera appel à un coach plutôt qu’à un autre? Sa notoriété? Son nombre d’abonnés? 

Non.

Tu iras toujours chercher le coach dont tu as l’impression qu’il te comprend. Et c’est cela qui fera toute la différence.

Et si tu veux être ce coach qui parle au coeur de ses futurs clients, tu devras parler de leurs problèmes. De ce qui leur fait mal. De leur douleur. De ce qu’ils veulent résoudre.

Si ton contenu répond aux problèmes des gens et qu’ils leur apporte déjà des solutions, c’est bien simple : c’est naturellement vers toi qu’ils se tourneront quand ils rechercheront un coach.

Client idéal versus problème idéal

En tant que coach professionnel, tu le sais sûrement, on te recommande de trouver ta niche coaching. 

Mais pour moi, il faut aller plus loin que la simple notion de client idéal, trop réductrice à mon goût.

Je te donne un exemple : Quand je me suis lancée, je m’appelais : “Maman Entrepreneure”. Et donc, plein de gens venaient me voir en mode : “Ah super, tu t’appelles Maman Entrepreneure, donc tu t’adresses aux mamans qui sont entrepreneures?”

Lol. 

Cela signifie-t il que j’aurais dû rembarrer les personnes qui venaient m’acheter l’InStarWin et qui n’avaient pas d’enfant en mode : “Va faire un gosse d’abord !”?

Cet exemple te montre bien que pour développer ton business de coach, tu n’as pas besoin d’un avatar.

Tu as besoin d’une offre qui répond à un problème précis (par exemple dans le cas de l’InStarWin : “Comment vendre sur Instagram?”) qui peut s’adresser à une multitude d’avatars.

Et le secret de la réussite pour les coachs, ce qui te permettra de trouver tes premiers clients (et même les suivants!) très facilement, c’est :

  • d’identifier un problème pour lequel les gens sont prêts à payer
  • de créer une offre irrésistible qui réponde à ce problème
  • de prouver par ton exemple que tu as résolu ce problème
  • de te montrer enthousiaste et persévérante à chaque fois que tu parles de ton offre

Si tu veux propulser ton business de coach, et trouver facilement tes premiers clients (et même les suivants !), je te recommande de rejoindre le challenge gratuit “Next Level Business” ! Pendant 5 jours tu recevras un plan d’actions hyper efficace (et complétement gratuit) pour te permettre de propulser ton business de coach au niveau supérieur!

Notez ce post