Comment construire une offre premium de coaching

par | Oct 12, 2021 | Développer son business de coach | 0 commentaires

J’entends souvent les coachs se confier à moi en se plaignant qu’elles échangent leur temps contre de l’argent. Souvent, elles ont l’impression d’être tellement sollicitées via leurs séances de coaching qu’elles n’ont plus de vie. Pourtant, voici la solution pour ne plus troquer son temps contre de l’argent et pour ne plus subir sa vie de coach. Que l’on soit coach professionnel, coach de vie ou encore coach scolaire, on peut toujours sublimer notre pratique du coaching grâce à une offre premium. Voici mes 4 secrets pour construire son offre premium de coaching.

1. Sortir du modèle traditionnel des 10 à 12 séances de coaching 

Apprendre en séance, ou se transformer grâce à un passage à l’action ?

Si tu es formateur coach et que tu es passée par la case « École de coaching », tu comprends ce que je veux dire… Quand tu te formes à devenir coach, on t’apprend qu’un accompagnement personnel en coaching, cela passe par un accompagnement sur 3 mois, avec une séance par semaine, qui dure entre 1 heure et 1 heure 30… Mais qui a déterminé cette durée ? Qui a déterminé les modalités de ce suivi ?

Je ne sais pas ce que tu en penses, mais pour ma part, pour avoir expérimenté différentes formes de coaching dans différentes thématiques, je n’aime pas avoir une séance par semaine… 

Pourquoi ? Parce souvent, le travail de coaching, cela va bien au-delà de ce qui se passe en séance… On répète souvent que l’efficacité d’un accompagnement en coaching repose sur l’implication du coaché, sur sa responsabilité, sur sa capacité à se prendre en mains afin de réellement appliquer les enseignements reçus. Toute l’idée, c’est de passer de la théorie à la pratique, afin que les enseignements reçus ne restent pas lettre morte, afin que les changements soient réellement opérés, afin que les blocages soient dépassés, et afin que la transformation s’ancre dans le quotidien de la personne coachée… Mais pour se faire, il faut que la pratique du coaching aille bien au-delà de la classique série d’entretiens individuels…

Oui, mais voilà… Avec notre rythme de vie trépidant, et surtout quand on est entrepreneure, et encore plus lorsqu’on est maman, poser des actions, mettre en place un changement, cela prend du temps…

Et je trouve cela dérangeant de sans cesse avoir à repousser une séance de coaching parce que je n’ai pas encore pu passer à l’action. Je trouve que c’est limite irrespectueux pour mon coach, je suis mal à l’aise quand je dois le demander, et je me sens coupable…

 

Alors que le fait d’intégrer la mise en place des actions au sein du processus de coaching permet une meilleure prise en compte du coaché et de ses besoins. Cela permet de passer du simple « je suis consommateur de mes heures de coaching » à un véritable : « je vais atteindre mes objectifs ».

Séance de coaching : enseignement théorique, ou suivi personnalisé ?

La plupart du temps, chez les coachs « classiques », on opère grâce au schéma suivant : la séance de coaching (qui est bien souvent un mix entre mentorat, consulting, et coaching), est un moment pour délivrer des connaissances au coaché, qui peut bien évidemment trouver un espace au sein de la séance pour poser ses questions. Oui, mais… A-t-on vraiment besoin de prendre du temps de coaching pour délivrer des connaissances théoriques ? Ne peut-on pas optimiser ce temps précieux ?

Tata Marie te propose de repenser la structure de tes séances de coaching à la lumière de toutes les possibilités que nous permettent les nouvelles technologies. Et si tu proposais tes enseignements théoriques via une plateforme de formation en ligne, cela ne serait-il pas préférable pour tes clients? N’y trouveraient-ils pas davantage de valeur ajoutée ? Cela ne serait-il pas appréciable pour eux de pouvoir voir et revoir certains points d’enseignements plus compliqués et qui ne sont peut-être pas directement assimilables au premier abord ?

C’est tout l’avantage d’avoir une pratique du coaching téléphonique : on n’est plus lié au présentiel, et on peut utiliser à plein les outils du digital.

De plus, un tel schéma de travail te permettrait du schéma trop classique de 1 séance par semaine, et…. De gagner du temps ! Et donc, de sortir du schéma délétère de : « Je suis coach, et j’échange mon temps contre de l’argent ». Tata Marie le répète souvent : un coach, ce n’est pas un médecin, ni un thérapeute ! Donc, point n’est besoin de fonctionner à la « consultation ».

2. Construire ton offre premium de coaching… En sortant du coaching !

De coach à coach mentor

En école de coaching, on t’explique qu’un coach, c’est un peu Socrate. Le coach ne délivre pas de conseils, il questionne.

Il n’apporte pas de savoirs. Il accompagne le coaché afin que celui-ci trouve les réponses à ses questionnements en lui-même.

Alors, pour être moi-même passée par la case « personne qui s’est fait coacher », je ne sais pas pour toi, mais moi, quand le coach ne me donne pas de réponses claires, parfois, ça me gave.

Je pars du principe que si je fais appel à un coach, c’est pour gagner du temps. Or, si le coach me renvoie toujours à moi-même pour trouver les réponses… Sérieusement, j’aurais pu le faire toute seule ! Oui, parce que le coaching, c’est top, mais une fois qu’on est formé au coaching et qu’on maitrise les méthodes de questionnement vertical, il est très facile de s’auto-coacher. Alors, si on souhaite créer une offre premium de coaching, le mieux, c’est d’adopter une méthode customer centric, et de partir du ressenti du client pour construire ton offre.

offre premium de coaching infographie

 

 

 

 

 

 

Et le client, ce qu’il veut, c’est des résultats… Alors, oui, c’est vrai. Je suis la première à dire et répéter qu’un coach n’a pas à garantir de résultats. C’est d’ailleurs une des premières choses que l’on apprend en formation de coaching.

 

Cependant, il faut revenir à la base. Et en business, la base, c’est toujours le client. Or, pourquoi un client achète-t-il un coaching ? Pour avoir des résultats, oui madame ! Et il ne sert à rien d’ignorer cette vérité sous couvert que les écoles de coaching disent le contraire… On aura beau garantir les moyens et non le résultat du coaching… On aura beau entériner tout cela via un beau contrat de coaching… Toujours est-il que ton client, ce qu’il cherche, ce sera toujours à obtenir des résultats.

 

Donc, si tu veux construire une offre premium de coaching, la solution, cela passe aussi par ne pas proposer uniquement du coaching. La solution, c’est d’adopter, un plus de ta posture de coach, le rôle d’un mentor, ou encore d’un consultant. C’est ainsi que tu feras la différence pour les personnes que tu coaches.

 

Ainsi, tu pourras accompagner leur démarche introspective grâce à tes outils de questionnement, de visualisation, etc. Mais tu pourras également, et en toute légitimité, apporter tes conseils, tes stratégies issues de ton expérience.

 

 

La force des cours collectifs

 

 

Souvent, dans l’imaginaire d’un coach débutant, la pratique du coaching se résume à des séances individuelles, souvent menées au sein d’un cabinet de coaching. En fait, la réalité du métier est bien différente, et heureusement !

 

Faire appel à un coach, ce n’est pas forcément s’enfermer dans une pratique de l’accompagnement individuel en 1:1. Cela peut également se passer en groupe…

 

Les cours collectifs, le coaching en ligne via des outils comme zoom permettent d’apporter un autre type de valeur ajoutée à la pratique du coaching. La force du groupe, l’énergie du collectif, l’intelligence collective, sont autant de points d’entrée pour un nouveau type de valeur ajoutée que l’on peut encore rajouter au coaching.

 

 

 

 

 

3. Renouveler la pratique du coaching

 

 

Offrir des supports de coaching

 

Construire une offre premium de coaching, c’est délivrer du contenu à très haute valeur ajoutée. Un contenu innovant, qui va à l’encontre des sentiers battus. Un contenu qui est à contre-courant de ce que l’on entend partout et tout le temps, et qui permet d’apporter une vision nouvelle et enrichie de l’expertise de la personne qui se prétend coach.

 

Pour ce faire, je t’invite à différencier les formats de ta prestation de coaching.

 

Proposer des supports de formation aux formats classiques vidéo et pdf, c’est pratique. Cela permet une réelle valeur ajoutée pour les apprenants.

 

Oui, mais si tu ajoutais du contenu au format quizz ou podcast ? Si tu proposais des templates notion ou Canva pour faciliter la vie de tes clients ?

 

Si tu leur fournissais un workbook, c’est à dire un ebook avec fichiers d’exercices afin qu’ils puissent compléter par écrit tout au long de leur parcours de coaching leurs avancées, leurs pensées, leurs idées, leurs ressentis ?

 

Alors, il est vrai que lorsque l’on devient coach certifié, on nous dit et on nous répète qu’un coach n’a pas à fournir de document écrit ni de rapport de fin de prestation. C’est vrai. Mais cela, c’est en principe !

 

Dans la vraie vie, tes clients, ils sont comme toi ! Quand tu rentres dans un magasin, si on te fait acheter ta jupe taille 38, mais que tu ressors du magasin les mains vides, parce que tu ne seras livrée que dans 2 jours, tu es déçue… Pourquoi ? Parce que dans ton imaginaire de consommateur, quand tu t’achètes quelque chose, tu te fais plaisir. Tu t’offres à toi-même un cadeau. Alors… Tu as besoin d’un livrable. De quelque chose à te mettre sous la dent pour te dire : félicitations de t’être choisie ! Bravo pour cet achat bien choisi !

 

 

Offre premium rime forcément avec livrable et choix. À toi d’y mettre ta patte, ta créativité, ton art, afin que tes clients ressentent tout l’amour que tu mets dans la delivrabilité de tes offres.

 

 

La transformation comme critère de prix

 

 

Qui dit offre premium de coaching dit généralement tarif premium. Mais c’est combien exactement un tarif premium ? Cela dépend complètement de la personne qui fixe le tarif en question. Ce qui est sûr, c’est que pour une offre premium, on sera obligatoirement au-dessus de 1000€. Après, pour certains, un tarif premium, ce sera plutôt 3000€, pour d’autres 5000€, pour d’autres encore 10000€, etc.

 

Souvent les coachs ont du mal à donner leur prix. Comme s’il y avait là dedans quelque chose de mal, de négatif. Pourtant, quand on reçoit une demande de coaching, c’est bien que la personne en face est prête à faire la démarche. On n’est pas en train de la voler, au contraire : on répond à son espoir.

 

En fait, ton tarif ne sera pas lié au nombre de tes séances, ni à la durée de ton accompagnement, mais bien à la puissance de la transformation que tu permets au travers de ton accompagnement.

 

Donc, avant de créer ton offre premium de coaching, prends le temps de te demander : quelle transformation je permets au travers de mon coaching ?

 

Si cette transformation est (comme c’est mon cas) de te permettre de gagner 10k€ par mois et plus grâce à tes coachings, tu peux te permettre de demander la même chose (10k€) pour ton produit… Car tu sais que le produit sera rentabilisé derrière.

 

Et après… Peu importe comment tu vas t’y prendre. Peu importe combien de séances il y aura derrière. Peu importe comment tu vas mettre cela en place. Si ta transformation est là et que tu es convaincue qu’en tant que coach et mentor tu peux amener les personnes que tu accompagnes à un tel degré de transformation, ton tarif de coaching sera forcément justifié

 

Mettre le client au centre, ou le coaching orienté customer centric

 

Ce qui fera la différence entre ton coaching et celui de quelqu’un d’autre, c’est que tu feras l’effort de toujours te mettre à la place de ton client

 

Tu iras toujours te demander : si j’étais mon client, qu’est-ce que j’attendrais ? Quelles seraient mes attentes ? Si tu as ces critères en tête, tu seras toujours capable de créer une offre de coaching qui fera toute la différence. Car la meilleure des offres premium de coaching, c’est celle qui permet d’anticiper les besoins de tes clients.

 

Utiliser la puissance du mental

 

Pour parvenir à créer un dispositif de coaching surpuissant, la solution, c’est aussi de combiner la force des stratégies marketing avec la force du mindset. Ainsi, tu capitalises sur le potentiel de ton coaché, qui est infini. Compter sur le dynamisme de la confiance en vous et de l’estime de soi pour booster des outils et des stratégies déjà puissants à la base, c’est cela qui permettra aussi de passer ton programme de coaching à un autre niveau. 

 

Être accompagné, faire le choix du coach, c’est faire le choix de se choisir, et rien que dans cette décision, dans cette démarche initiale, il y a une force à ne pas négliger.

 

Accompagner les individus, ce n’est pas seulement les abreuver de conseils et de techniques. C’est aussi et avant tout leur créer un espace de créativité qui leur permettra de se révéler à eux-mêmes et d’enfin actualiser tout leur potentiel. De simples exercices de méditation, ou encore d’hypnose, permettent à la personne accompagnée de se reconnecter à son subconscient et d’aller chercher en elle des solutions encore plus profondes que ce qu’aurait permis le simple questionnement.

 

Est-ce à dire que le coach prend également la casquette de praticien ? À vrai dire, le coach, de part sa fonctionnalité de révélateur de potentiel, a d’autant plus de casquettes à endosser que son ambition est forte et profonde. Je le dis souvent : dans le cadre du coaching, un coach travaille à partir de l’humain, en l’humain, et avec l’humain.

 

C’est pour cela aussi qu’à chaque séance, je crée un espace qui permet à mes coachés de se propulser à partir de la force des techniques de neuro-sciences que je mets en œuvre chaque jour dans ma propre vie. C’est cette puissance qui m’a amenée à mon niveau de développement actuel, et c’est elle qui me permet chaque jour, de gagner en assurance.

 

Sortir des sentiers battus dans sa pratique du coaching

 

Se former quand on est coach, c’est un indispensable. Les coachs certifiés te le diront : c’est le genre de certifications qui te mettent en confiance et qui te permettent de démarrer ta pratique de façon sereine. Oui, mais… L’école de coaching, l’international coach fédération, ou encore l’académie de coaching, c’est comme l’école de commerce. On t’enseigne la base, les piliers, mais on ne te permet pas de faire vraiment décoller ton entreprise de coaching. Cela, tu l’apprends sur le tas, une fois que tu te confrontes à la réalité du marché.

 

Or, si tu souhaites construire une offre premium de coaching qui fasse la différence, il faudra proposer quelque chose de nouveau, quelque chose qui sorte des sentiers battus. Et pour cela, rien de tel que de mettre l’accent sur ce qui fait que tu es unique, sur ta spécificité.

 

Une transformation hyper forte associée à une pratique du coaching différente, orientée solution, c’est cela qu’attendent des clients, et c’est pour cela qu’ils sont prêts à payer. C’est cela que l’on recherche dans un coaching professionnel.

Aujourd’hui, le métier de coach est appelé à se renouveler en profondeur. Et cela ne sera possible qu’en faisant appel en nos ressources internes les plus puissantes, car c’est à l’intérieur de nous, là où sont nos tripes, que résident les outils de coaching les plus efficaces. C’est cela qui fait un bon coaching.

Cela permet une pédagogie plus proche du coaché, plus à l’écoute, en fait, plus humaine. Suivre son intuition pour faire émerger une autre pratique du coaching. Trouver ses propres solutions, oui, cela fait partie de la base, des techniques de coaching les plus efficaces. Mais ce n’est pas tout. C’est ainsi que le coaching à distance, la thérapie, mais également une approche plus systémique de la pratique du coaching permettent de renouveler le genre, en le sublimant. Et c’est peut-être là finalement que réside le secret de ce qu’est un véritable coach.

 

On l’a vu, le dispositif de coaching est bien plus vaste que ce que l’on veut bien nous faire croire de premier abord. Et c’est justement cette approche innovante et ce renouveau en profondeur qui permettent d’être accompagné pour tout révéler et se dépasser à un niveau jamais imaginé. Exercer le métier de coach de cette façon, cela donne un sens plus profond, plus ambitieux à ce métier. Cela lui rend toutes ses lettres de noblesse. Avoir cette approche tripartite du coaching, celle qui lie expertise du coaching, expérience du mentorat, et puissance des neurosciences, c’est voir le coach non plus comme un simple professionnel certifié dans tel ou tel domaine, mais bien comme un coach holistique, comme un expert qui s’adresse à tout notre être. C’est une conception du coaching qui est forcément premium car bienveillante et centrée autour du client, consom’acteur de son coaching, et…

De sa transformation de vie.

 

 

Rejoins toi aussi le challenge des coaches à succès,

les entrepreneures qui veulent vivre de leur coaching
et transformer leur business de coach en entreprise à succès.

Challenge next level business

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *