Tu es coach et tu te demandes comment te bâtir un empire en ligne ? Comment devenir un coach à succès ? Tous les coachs se posent la même question. Les histoires de coachs célèbres et qui réussissent sont nombreux.

Mais nombreux sont également les coachs qui ont du mal à tirer leur épingle du jeu. Il est donc normal de vouloir à ton tour transformer ton business en une entreprise rentable, et qui, mieux, génère beaucoup d’argent.

Être à la tête d’un empire n’est cependant pas que lié à l’argent, il y a aussi tout ce que tu es et représentes en tant que coach. Dans cet article, je vais explorer avec toi comment faire pour transformer ton “petit business de coach” en un véritable empire de coaching à dimension planétaire… N’ayons pas peur des mots 😅

Coach : Comment te bâtir un empire en ligne. Ton plan d’actions.

Commencer par trouver le bon positionnement qui t’apportera le succès

Faire du coaching, c’est très à la mode. Oui. Mais, malheureusement, ce n’est pas donné à tout le monde de percer dans le domaine du coaching. 

Je vois trop souvent des coachées qui viennent à moi fraîchement émoulues de leur école de coaching, leur certification de coaching en poche, qui viennent d’ouvrir tambour battant leur cabinet de coaching… Et qui s’étonnent de ne trouver aucun client prêt à acheter leur accompagnement coaching. 

Devenir un coach différent pour faire une différence sur le marché du coaching

Aujourd’hui, les coaches certifiés sont légion. Et pourtant, on trouve des coachs sans certification qui cartonnent, et d’autres hyper diplômés qui peinent à décoller. 

Cela est dû au fait que la plupart des centres internationaux de coaching forment certes à la pratique du coaching, mais point du tout à l’essentiel. C’est-à-dire, au fait de trouver ses clients en tant que coach.  

Or, cela nous demande de nous poser une question très profonde : Qu’est-ce qui va faire que telle personne va choisir son coach ? Qu’est-ce qui va motiver sa décision à choisir ce coach plutôt qu’un autre ? 

En fait, il est rare qu’en tant que coaché, l’on choisisse un professionnel certifié juste parce qu’il exhibe une formation de coach professionnel. 

En général, faire appel à un coach est bien plus complexe que cela. Et cela repose sur le fait que ce coach répond à un problème dur qui nous concerne et pour lequel nous sommes prêts (coûte que coûte) à trouver une solution. 

C’est cela, ce que j’appelle le positionnement stratégique du coach. 

Et là encore, il ne s’agit pas de posséder (ou pas) un quelconque diplôme. Il ne s’agit pas de se positionner comme coach spécialisé, ni de proposer du coaching professionnel.

Il s’agit de proposer un service en phase avec son marché. Un produit pour lequel vos clients seront prêts à payer. 

En effet, derrière votre projet professionnel, il est important de se confronter à la réalité du marché, et de l’équilibre de l’offre entre le besoin et la demande. 

Un coach différent sera un coach qui montrera au sein de sa communication digitale qu’il est bien plus qu’un coach de vie, ou encore qu’un coach en entreprise. Un coach qui vend, c’est bien plus qu’un coach professionnel certifié. 

Il s’agit d’un coach qui, au-delà d’une relation d’aide, propose un accompagnement individuel ou en groupe qui est vecteur d’une véritable transformation, d’un résultat impactant. 

Donc au-delà de ton dispositif de coaching et de tes techniques de coaching, ce qui importe, si tu es coach et que tu veux te bâtir un empire en ligne, c’est de prendre le temps au préalable d’étudier en profondeur ton positionnement sur le marché du coaching, et de prendre le temps de construire ton dispositif de coaching afin que, non seulement il réponde aux besoins de tes coachés, mais qu’il leur apporte une véritable transformation. 

Le profil de ton client idéal, celui qui est ton client de coeur

Si ton but va bien au-delà du fait de devenir un coach qui vit de son activité, mais que toi, ce que tu recherches, c’est véritablement à devenir la référence sur ton marché, il te faut commencer par changer ton référentiel.

Qu’est-ce que ton référentiel en tant que coach ? Il s’agit de l’ensemble des outils de coaching et de communication que tu vas adapter à ta cible de clientèle. 

Tu l’auras compris, un bon coach, cela va bien au-delà d’être quelqu’un qui a des aptitudes au coaching.

Pour être un bon coach, il faut savoir se vendre. Tu auras beau être certifié RNCP, si ton coaching n’est pas orienté solution et qu’il ne s’adresse pas à la bonne personne, tu n’accompagneras personne, tu ne vendras pas, tu n’auras aucun impact, et ton message restera lettre morte.

Quel est donc le client idéal d’un coach qui vend ? (Je dirai même plus : d’un coach qui vend beaucoup). 

Le client idéal d’un praticien en coaching est une personne engagée. Une personne qui passe à l’action. Une personne qui se met en action. En un mot, une personne qui fait preuve de responsabilité. Bénéficier d’un coaching, ce n’est pas (désolé pour les mots) se payer une “maman” qui viendra te tapoter la main en te demandant : “Tu as travaillé aujourd’hui? S’il te plait, tu es passé à l’action aujourd’hui? Est-ce que tu as fait ta routine aujourd’hui?”

Non !  quand tu as entrepris ta formation pour devenir coach, à aucun moment, tu ne t’es dit que tu deviendrais une sorte d’assistant qui entreprendrait de passer à l’action de personne qui, d’elles-mêmes, n’auraient entrepris aucun changement. 

Être coach, ce n’est pas cela. Et tu ne pourras pas, en tant que coach, te bâtir un empire en travaillant avec des personnes qui veulent “jouer à la dinette”. 

Pour te bâtir ton empire de coach, tu auras besoin de travailler avec des personnes qui seront prêtes à se bouger pour obtenir des résultats. Qu’il s’agisse d’un coaching de vie, d’un coaching en développement personnel, ou encore d’un accompagnement personnel et professionnel, la personne qui est prête à bénéficier d’un coaching transformationnel doit réunir certaines caractéristiques.

Voici donc la liste des caractéristiques de ton client idéal si tu es coach et que tu veux te bâtir un empire :

  • Ton client idéal doit te faire confiance.
  • Il doit être prêt à suivre tes recommandations même si cela le sort de sa zone de confort
  • Il doit être bienveillant envers lui-même
  • Il doit être bienveillant envers son coach 🙃
  • Il doit être déterminé à passer à l’action
  • Il doit être prêt à se remettre en question
  • Il doit être responsable et prêt à assumer les conséquences de ses actes, ou de ses inactions
  • Il doit être responsable
  • Il ne doit pas être influençable

Parce que tu es coach et que tu veux te bâtir un empire, que le business en coaching que tu lances va bien au-delà de la création de ton revenu quotidien, et que tu es porté par de plus grandes ambitions, je t’invite à créer le profil de ton client idéal non pas à partir d’un avatar classique 🤮 (pour moi, ça, c’est du bullshit en coaching) mais à faire reposer le profiling de ton coaché idéal sur un profil psychologique, sur un ensemble de valeurs qui te permettront de travailler avec des personnes déterminées et responsables. Le type de personnes qui seront heureux et reconnaissants de bénéficier de tes conseils, et qui passeront à l’action et feront tout pour obtenir des résultats…

Or, nous le verrons dans la suite de cet article, obtenir des résultats est crucial pour pouvoir te bâtir un empire. En effet, rien de mieux pour un coach que la preuve sociale, qui est peut-être l’argument de vente le plus puissant que tu pourras mettre en avant…

Comment attirer ton client idéal et surtout réussir à lui vendre tes services de coach

A présent que tu as pu dresser le portrait robot de ton client idéal pour ton métier de coach, il est important pour toi de comprendre comment tu peux attirer cette clientèle à toi et les amener à acheter tes produits. 

Bien au-delà de la certification de coaching, atteindre vos objectifs en coaching, cela passe aussi (mais en fait, avant tout) par le fait de mettre en place un plan d’action qui te permette de vendre. 

Et je ne te parle pas ici de business-plan sur 5 ans… 🤢 Tu le sais : avec Tata Marie, on recherche avant tout l’efficacité. Donc, inutile de se projeter dans un avenir sur lequel on n’aura pas de prise. 

Pour se créer une entreprise successful en coaching, le secret de l’entrepreneuriat gagnant repose beaucoup sur… Ta formation coaching ! Non… Je rigole ! Tu l’auras compris, l’important n’est pas un diplôme (qui après tout ne veut rien dire), mais bien ta façon de communiquer. 

Créer une entreprise (ou start-up) florissante dans le domaine du coaching, c’est réussir à montrer à tes prospects que tes services de coaching sont uniques.

Le secret, c’est de montrer que tu n’es pas un coach parmi d’autres, mais que tu es THE coach. Celui qui saura renouveler ses outils de coaching et trouver ses propres solutions afin de t’amener à des résultats que tu n’aurais jamais pu obtenir par ailleurs. 

Tes futurs clients te feront confiance s’ils voient en toi les services d’un coach d’exception. Celui qui permet d’obtenir des résultats jamais vus par ailleurs. 

Et c’est là qu’intervient ma botte secrète. J’ai nommé : le personal branding. Pour faire fleurir ton entreprise de coaching, il est indispensable de communiquer sur ta personnalité. De rassembler les personnes autour de ton caractère. Quelque part, ce qu’il faut faire, c’est te créer un personnage.

Ton personnage de coach. Pour reprendre mon propre exemple, Tata Marie, c’est la figure publique de Marie l’entrepreneure. C’est l’incarnation de cette business coach que l’on aimerait toutes avoir à nos côtés. La coach qui de permettra de prendre du recul sur ta situation, mais aussi d’atteindre tes objectifs grâce :

  • à son écoute active (Tata Marie est bienveillante)
  • à ses conseils de choc (bien plus qu’une coach, Tata Marie est une mentor qui te fait gagner beaucoup de temps grâce à ses stratégies personnalisées et innovantes)
  • à ses solutions à tous les problèmes (Tata Marie a une spécialité : elle trouve la beauté cachée partout, et elle t’accompagne au quotidien afin de te permettre de tirer le meilleur de ton rôle de coach pour trouver des solutions partout)
  • à son énergie de dingue (Tata Marie est une bête en mindset, et elle est capable de te redonner une motivation de fou en quelques minutes, alors je te laisse imaginer ce que cela donne au bout d’une heure de séance de coaching…)

Tu l’auras compris : le secret du personal branding de Tata Marie, ce n’est pas d’être “authentique parce que tu fais des stories en pyjama” (non mais laisse-moi rire 🤣). Mon secret pour comment créer une communication gagnante et qui rapporte des soussous (on n’est pas là pour jouer à la dinette, mais qu’on veut gagner de l’argent, qu’on est coach et on a un empire en ligne à bâtir, quand même…),  c’est un personal branding qui repose sur des valeurs fortes. 

Tu l’auras compris : je te propose de définir ta culture d’entreprise dès maintenant. Oui, même si tu en es au stade du projet de création d’entreprise. 

Comme tu recherches des clients idéaux qui ont certaines valeurs, communiquer sur lesdites valeurs en tant que coach,  c’est LA bonne solution pour te permettre d’attirer à toi ton client idéal facilement.

Coach : comment te bâtir un empire en ligne

LES STRATÉGIES PAYANTES POUR BÂTIR SON EMPIRE SUR INTERNET 

Si tu es coach et que ton projet d entreprise est de devenir leader sur ton marché afin d’avoir un impact maximal, une stratégie marketing basique ne suffira pas.

Il te faudra sortir du coaching en 1 to 1 et arrêter de vendre ton temps contre de l’argent, mais aussi découvrir tous les secrets pour scaler ton chiffre d’affaires et upgrader ton business. 

Mettre en place tous les atouts du coaching à distance

Alors, j’en ai souvent parlé sur ce blog. Le principal problème, quand on est fraîchement émoulu d’un centre international du coach, c’est que l’on pense que le coaching, c’est une séance d’1 heure (à 1h30 😱) de coaching par semaine, toutes les semaines, pendant 10 à 12 semaines. 

Qu’on se le dise, ce n’est pas parce que tu passeras plus de temps avec tes coachés que tu seras plus efficace. 

Cela dit, ce système de coaching-là, laisse-le pour les autres coaches. Pour ceux qui sont prêts à vendre leur temps contre de l’argent et pour qui c’est ok d’être limité en nombre de clients, et de s’épuiser en passant leurs journées en séances de coaching. 

Toi, tu vas mettre en place un business-model différent. Celui du coach qui apporte des transformations et des résultats en masse. Dans le cadre du coaching premium que je te propose, tu vas à la fois te libérer plus de temps, tout en apportant plus de valeur et de résultats à tes clients. 

Ce que je te propose, c’est un véritable modèle économique qui te permette d’être davantage chef d’entreprise que coach, et de mettre ta réputation au service de ton succès plutôt qu’à celui de ton burn-out. 😅

N’hésite pas pour ce faire à sortir des sentiers battus, et à te créer ton entreprise innovante, en lien direct avec ta créativité, celle qui te permettra de porter un projet entrepreneurial ambitieux en lien direct avec ta vision du futur et ta créativité. 

En suivant les étapes décrites dans cet article, tu pourras te créer une véritable Coach académie qui te permettra d’obtenir des résultats concrets sans pour autant te sentir enfermé dans un système digne d’un médecin, qui passe sa journée à sauter, de consultation en consultation.

Te brancher en mode CEO

Créer son entreprise de coaching tout en ayant l’ambition en tant que coach, de te bâtir un empire en ligne, c’est un projet ambitieux. Et tu ne pourras y parvenir qu’en mettant en oeuvre dans cette entreprise toute la créativité, l’innovation, l’imagination dont tu seras capable de faire preuve.

Mais il te faudra aussi prendre les bonnes décisions. Et être capable, quel que soit ton stade de développement, de prendre tes décisions (déjà) comme un coach d’envergure. 

Là encore, ce sont tes valeurs qui feront ta différence.

Le fait d’avoir des principes fondateurs à ton entreprise et d’en être consciente te permettra de toujours prendre les bonnes décisions dans ton parcours de coach-entrepreneure.

C’est ce qui te permettra de déléguer aux bonnes personnes, de procéder aux bons investissements, ou encore de choisir les bons développements pour ton entreprise. 

Ce qui me permet aujourd’hui d’être déjà en mode CEO, c’est par exemple :

  • Que je dépense mon argent à bon escient. Combien de coaches rencontres-tu aujourd’hui qui, à la fois éblouis par le syndrome de l’objet brillant, mais également perclus de l’idée qu’il faut (absolument) investir pour gagner, dépensent tout l’argent qu’ils gagnent pour des outils et des accompagnements plus chers les uns que les autres. En tant que CEO, je sais une chose : la plupart des gens se sous-vendent. Aussi, même si le budget n’est pas un frein lorsque j’investis, je ne me dis jamais que “parce que c’est plus cher, ce sera meilleur”. Je prends plutôt le temps d’étudier ce qu’a à me proposer la personne et si ce qu’elle a à m’apporter fera une différence dans mon business. La deuxième des étapes, quand j’investis n’importe quel montant dans mon entreprise (et ici, il peut s’agit d’un investissement de 47€ comme de 10000€), c’est de rentabiliser mon investissement en l’appliquant à fond la caisse. NE JAMAIS laisser une formation au fond d’un placard, et tout appliquer avant de réinvestir dans un autre outil de coaching, telle est ma devise. Rien ne sert de s’acheter une certification en PNL si tu n’es pas allé au bout de ton diplôme d’hypnothérapie…
  • Que j’étudie soigneusement ma façon de déléguer. Lorsque tu choisis d’investir dans les membres de ton équipe, prends le temps de comprendre dans quels secteurs tu délègues. Trop de coaches font l’erreur de déléguer uniquement dans un premier temps sur le secteur de la relation client (ce qui leur permet de se libérer du temps), alors que le secret, c’est de déléguer pour un service de vente efficace (ce qui permet de gagner à la fois du temps ET de l’argent… Que l’on peut réinvestir ensuite). Pour vendre régulièrement, il faut un écosystème de vente au taquet. Et c’est cela, qu’en tant que CEO, tu dois t’appliquer à mettre en oeuvre en priorité.
  • Que je crée des produits qui me font vibrer. Ce ne sont ni tes astuces, ni tes stratégies de pointe qui te feront vendre. Ce que j’ai compris très tôt, c’est que ma capacité à vendre mes services de coaching est directement liée à ma faculté à me relier à mon énergie maximale et à ma créativité. Parce que je suis dans le bon mood, je partagerai des contenus 100 fois plus puissants. J’ai donc intérêt, en tant que dirigeante, à me construire un système qui, non seulement ne m’épuise pas, mais me permette de me ressourcer un maximum et de me mettre en relation directe avec mes ambitions les plus hautes et ma vision la plus élevée. 

Cela passe par les coaches qui m’accompagnent au quotidien, mais aussi et avant tout par ma propre capacité à générer une énergie sans limite et une impression d’abondance qui m’habitent au quotidien.

En effet, même si ce n’est pas en allumant des bougies que l’on rajoutera un zéro au bout de son chiffre d’affaires mensuel, ce qui fera la vraie différence d’un entrepreneur à un autre, d’un coach à un autre, c’est sa capacité à mettre en oeuvre sa vision de façon durable grâce à la maîtrise de son état énergétique interne. Pour développer de tels outils, il s’agira de se connecter à soi, et d’être capable de s’élever toujours plus vers la plus haute version de soi-même.

Mais cela pourrait faire l’objet d’un autre article à part entière… 😉

Comme tu as pu le voir dans cet article qui a décrit les différentes étapes pour que, en tant que coach, tu puisses te bâtir ton empire en ligne, il s’agit avant tout de développer son côté visionnaire, et d’appliquer cette ambition si puissante à ton quotidien d’entrepreneur-coach quel que soit ton niveau de développement, avec persévérance. Prendre les bonnes décisions et maintenir l’effort sur la durée, tel est le véritable secret des coaches à succès !

5/5 - (1 vote)